„Je n'ai jamais été hostile qu'à la bêtise et à la violation des droits de l'homme.”

Source et d'autres citations

à propos

Le rhinocéros en nous

Agissons-nous chaque jour en tant qu'êtres humains, alors l'humanité est-elle notre priorité absolue? Ou ne plaçons-nous pas très souvent la vanité, l'opportunisme, la paresse, les intérêts de pouvoir, l'économie, l'idéologie, etc. loin devant l'humanité?

Eugène Ionesco 1977: "La Création ratée"

Les personnes critiques à tendance pessimiste n'ont pas eu - et n'ont pas aujourd'hui - la vie facile dans une société superficielle de consommation et de plaisir. Eugène Ionesco a été l'un de ces critiques tout au long de sa vie. Dans une interview tardive avec Ulrich Wickert, il a déclaré: "Les hommes font des révolutions qui finissent mal les unes comme les autres." Beaucoup de gens se seraient alors demandés - et le font encore aujourd'hui - quel était le problème. Tant d'aspects de la vie auraient changé pour le mieux. Pour de vrai? Au plus tard depuis le 24 février 2022, quelques personnes de plus se demandent comment il a pu arriver qu'un seul personnage en chute libre moralo-éthique puisse menacer la planète entière d'une apocalypse. Dans un court essai sur Samuel Beckett au milieu des années 1970, Eugène Ionesco remonte plus loin afin de trouver une cause possible des développements indésirables. Il questionne la Création elle-même.

Théâtre de l'absurde dans le Bundestag

Un maître du théâtre de l'absurde n'aurait pu mieux le mettre en scène. Mais il n'y a pas de quoi rire. Le président d'un pays encore libre, mais qui, comme la Pologne de 1939, est en danger de disparaître de la scène mondiale selon la volonté d'un dictateur impérialiste, accuse l'Allemagne de ne pas faire assez face à sa responsabilité historique et même de soutenir le dictateur agressif de notre temps.